Le parc « trampoline »

 

Le mot de Matthieu - Novembre 2015

saison 2 épisode 1

Dans les aventures de la Fermette, la gestion du parcellaire (et de l’herbe qui y pousse - sauf cette année !) y est prépondérante. Lorsque je suis arrivé à Fouchifol, en même temps que cette ferme à l’abandon, j’ai acheté un terrain de 2,3 hectares à 1,5 kilomètre de la ferme. Ce terrain est un parc qui a été baptisé parc trampoline, car il s’agit d’une zone humide où à quelques endroits on peut rebondir sur des poches d’eau.
Ce terrain hydromorphe est un parc traversé de partout par des fossés, il est aussi la source du Coinche. Fort heureusement, il est entouré par plusieurs parcelles plus sèches. Depuis quelques années, j’essaye d’améliorer la structure du sol (j’y ai déjà planté une pelleteuse et découvert deux sources), je cherche aussi d’autres terrains alentours. À cette heure, je suis sur le point d’acquérir 2.5 hectares de cinq propriétaires différents et j’ai commencé à y travailler pour en faire de la pâture. De ce fait, j’espère avoir bientôt un parc de cinq hectares que je vais clôturer en grillage à moutons et pouvoir confiner le cheptel ovin tout près de chez moi. J’imagine gagner à terme une heure de travail par jour en évitant de déplacer les moutons en parc électrique comme je l’ai fait jusqu’à présent (adeptes de la transhumance : désolé !)
Pour avancer tout ce projet, il y a encore du boulot ! Et du pognon ! Cf le prêt solidaire et les coups de main demandés...
Je n’en dis pas plus. Suite au prochain article...
Matthieu