Historique

Automne 2004

La ferme de Pascal Thibaulot est en difficulté. Il a lu un article sur les AMAP dans la revue «Nature et Progrès», la formule le séduit et il lui semble qu'elle pourrait peut-être sauver sa ferme. Il réunit un petit groupe de personnes à qui il présente le principe des AMAP. Enthousiasmé par l'idée, ce petit groupe se mobilise très vite. C'est le début d'un gros travail d'élaboration du contenu et du prix des paniers, puis de communication et d'information pour trouver le nombre de familles nécessaires à la survie économique de la ferme. Pour le contenu du panier, l'idée est de valoriser toutes les parties du porc et de trouver une rotation des morceaux pour qu'à la fin de l'année, une famille ayant pris un panier mensuel ait consommé un porc entier. Pour le prix, on étudie avec P. Thibaulot le coût de production pour calculer un prix le plus juste possible. Pour la recherche des familles, on distribue une plaquette d'information au Festival International de Géographie (FIG) de Saint-Dié, qui a pour thème cette année-là «Nourrir la terre pour nourrir les hommes». Finalement, c'est le bouche-à-oreille, la mobilisation des réseaux du petit groupe qui monte le projet, qui permettront de trouver une première trentaine de familles qui s'engagent à acheter la production de l'année.

Novembre 2004

La première distribution a lieu à la ferme de Capucine en novembre 2004. La première AMAP en Lorraine est née. Un an plus tard, le groupe se structure en association. C'est l'occasion pour les consommateurs de réfléchir un peu à leurs objectifs. Pour éviter d'être accusés de gestion de fait, les paysans ne peuvent être membres de l'association. La volonté d'essaimer, de diffuser l'expérience est vive. Ainsi sera inscrite dans les statuts la possibilité pour l'AMAP de Capucine de construire des partenariats avec plusieurs agriculteurs. Un comité d'organisation par ferme partenaire permet des relations étroites entre paysans et consommateurs des paniers de chaque ferme.

Octobre 2006

L'association soutient l'activité de Matthieu Bordage, un jeune agriculteur qui anime une ferme pédagogique et qui connaît alors, lui aussi, des difficultés pour écouler sa production. La première saison de distribution a donné satisfaction à tous et M. Bordage va pouvoir augmenter sa production.

2007 - 2010

Karine Huguenot maraîchère à Lusse, a rejoint l'AMAP et a proposé des paniers de légumes sur les saisons d'été.





2009 - 2011

L’association participe à la création de LORAMAP, réseau des AMAP de Lorraine. Il faudra deux années pour que le réseau se structure. Au printemps 2011 a lieu à Nancy la fête des 10 ans des AMAP qui concrétise la mise en place du réseau.

Cette même année est proposé un prêt-relais solidaire aux amapiens de l’AMAP de Capucine.
Dans un souci d’efficacité et de mise aux normes par rapport au travail de la viande, il devenait nécessaire d’investir dans une salle de découpe à la Fermette de Matthieu. Dans l’attente du versement des subventions, pour éviter des agios sur le retard de trésorerie, ce prêt fut alimenté par des amapiens volontaires sous forme de contrat d’une durée d’un an.

C’est aussi en 2011 que l’AMAP rejoint le MIRAMAP (Mouvement Inter Régional des AMAP) en cotisant au mouvement et en participant aux rencontres nationales organisées.

Juin 2012

La dernière distribution à la ferme de Capucine, Pascal commençant en effet à envisager sa retraite, il a cessé l’atelier porc sur sa ferme. Ce fut l’occasion d’une fête à la ferme, rassemblant les abonnés de 8 années avec des prises de parole, un repas en commun, une balade en calèche et chacun laissant son petit mot en souvenir pour Pascal et Jeanine.

2013

L’AMAP participe au chantier de réécriture de la charte des AMAP initié par le MIRAMAP. Ce sera une année bien remplie avec un travail de réflexion au niveau local, régional puis national ; riche en rencontres et partage.

Les paniers proposés à la Fermette sont plus variés, on peut maintenant réserver son panier de porc, de merguez, de viande hachée, en complément du panier de base.

2014

L’AMAP de Capucine fête ses 10 ans :
Tous les amapiens sont invités à participer à un chantier de coupe de genêts le matin pour aider Matthieu à entretenir les pâturages. Un chapiteau les attend ensuite à la ferme pour partager un repas et passer un après-midi festif avec jeux de tir à l’arc, molku (pétanque finlandaise) avec une animation musicale par Jean-Michel Rey et Yacine El Fath.

Mise en place de la chaussote qui permet d’éviter tout échange d’argent lors des distributions à la ferme.

Partage de semences avec la grainothèque qui permet à chacun de déposer ou prendre des semences de légumes ou de fleurs lors de son passage à la ferme.

2015

L’AMAP co-organise l’assemblée générale de LORAMAP à Entre-Deux-Eaux, avec visite participative de la ferme de Matthieu et repas préparé par les amapiens avec des produits bio et locaux.