La Fermette

Enfant jouant lors d'une distribution

Située sur les hauteurs de Coinches, au Hameau de Fouchifol dans les Vosges, la Fermette possède tous les animaux que l’on pouvait trouver à la ferme de nos grands-parents.




Matthieu Bordage élève notamment un troupeau de 15 vaches vosgiennes allaitantes et une troupe de 70 brebis. Il a obtenu le label AB.

Logo AB Logo BIO europe

 

 

L’accueil pédagogique

  • Atelier animaux : Découverte et soins.
  • Atelier jardin : Selon la saison, semis, plantation, binage, récoltes…
  • Atelier transformation : Atelier sur les produits laitiers, confection de jus de pommes.
Logo Bienvenue à la ferme

 

Le contrat

Le partenariat établi entre l’AMAP et chaque producteur est formalisé par un contrat qui engage les deux partenaires.
Chaque famille adhérente s’engage en début de saison à acheter une part de la production de la ferme et à participer à la vie de l’association.
Le producteur s’engage à fournir périodiquement et à un coût constant des produits de qualité dans le respect de la charte des AMAP. Il doit communiquer régulièrement sur l’activité de la ferme et ses méthodes de production.
Les partenaires partagent équitablement les fluctuations et aléas inhérents à l’activité agricole et échangent sur les soucis rencontrés. Ils s’impliquent dans la vie du mouvement des Amap et de ses partenaires.

Logo pdfTélécharger le contrat d'engagement "3 viandes (Bœuf - Veau - Agneau)"

Logo pdfTélécharger le contrat d'engagement "2 viandes (Bœuf - Veau)"

Logo pdfTélécharger le contrat d'engagement "Agneau"

La chaussotte

Une Chaussotte, c’est quoi ?

La chaussotte, c’est le terme qu’a choisi Jean-Luc en mettant au point le système. Il veut dire chaussette en patois. La goyotte, nous dit Claude, pourrait être utilisée aussi. En patois lorrain, le terme signifie «économie». «Avoir une bonne goyotte», c’est être riche.

En fait, pour nous, il s’agit d’une cagnotte pour les petits plaisirs, d’une réserve d’argent mise de côté, d’un bas de laine !

Pourquoi ?

Pour des raisons juridiques, mais aussi pour le confort de chacun (pas besoin de monnaie ni de porte-monnaie quand on vient à la ferme!) et qu’en même temps cela représente une petite avance de trésorerie pour soutenir l’activité de Matthieu.

Dans une AMAP, les consommateurs s’engagent individuellement avec le producteur par un contrat qui obéit au droit commun des contrats. Le règlement est établi à l’avance, et il n’y a pas de transaction financière sur le lieu de livraison. Le paiement à l’avance et le cadre associatif sont des moyens pour éviter d’être considéré comme de la vente au déballage. S’il y avait échange d’argent lors des livraisons, on devrait se conformer aux réglementations liées (autorisation en mairie, etc.). Pour éviter tout échange d’argent lorsque Matthieu propose d’autres produits de sa ferme, nous avons commencé par proposer des paniers optionnels de bœuf haché, de merguez et de porc. Mais il restait le jus de pommes, la charcuterie (saucisses, lard et autres tourtes et pâtés) qu’il confectionne de temps en temps. D’où la «chaussotte»...

Comment ça marche ?

On met dans sa chaussotte le montant que l’on souhaite. La somme est inscrite sur un relevé individuel, signé par Matthieu et elle est encaissée le même mois. À chaque achat durant la saison, la somme correspondante est déduite du montant versé initialement. On peut ré-abonder la chaussotte à tout moment au cours de la saison.

En cas de reliquat et si l’on ne renouvelle pas son contrat la saison suivante, la somme qui resterait éventuellement est bien sûr remboursée par Matthieu.

Logo pdf Télécharger le tableau de la chaussote